L'ULTIME TRANSMISSION

15, 16 ou 17 ans, 18 ­­­quelque fois 19 ans…  Un âge que l’on n’oublie jamais lorsque l’on revient des camps de la mort. A l’heure où les derniers témoins sont en train de disparaître, transmettre aux jeunes générations est une priorité.

 

Ce projet associe des portraits photographiques d’anciens rescapés à ceux de jeunes d’aujourd’hui à l’âge de leur déportation. Il s’agit mettre en regard des rescapés des camps de la mort avec des jeunes âgés du même âge au moment de leur déportation. Transmettre mais aussi transposer dans le temps présent ce qu’étaient ces derniers témoins au moment de leur déportation : des jeunes à qui l’avenir souriait, avec des envies, des désirs, des rêves tels les jeunes d’aujourd’hui. Ils ont eu 15-16 et 17 ans. Immortaliser ce lien entre les derniers rescapés et cette jeunesse du XXIème siècle, dernière génération à être en contact avec les derniers témoins et qui pourra à son tour témoigner de l’un des plus grands drames du 20ème siècle auprès de ses enfants.

 

Faire vivre par les derniers témoins le passage du relais aux jeunes générations afin que ces dernières n’oublient jamais et transmettent à leur tour. 

Participation au projet international sur les survivants de l'holocauste the Lonka Project https://www.thelonkaproject.com